AccueilSociété

Comment un bébé a failli s’appeler Tess en naissant dans une Tesla ?

Publié le

par Anna Finot

L’accouchement a eu lieu sur le siège avant alors que la voiture était en pilotage automatique.

Comment un bébé a failli s’appeler Tess en naissant dans une Tesla ?

On a tous et toutes une histoire plus ou moins loufoque derrière le choix de notre prénom. Celle-ci est digne d’une pub pour la marque Tesla d’Elon Musk. Le pilotage automatique d’un de ses modèles a permis à Yiran Sherry, une Américaine de 33 ans, de donner naissance à son deuxième enfant tout en roulant vers l’hôpital, rapporte The Guardian. Un miracle (de technologie) qui s’explique par la précision du système de conduite alternatif de Tesla, l’Autopilot.

C’est dans la ville de Philadelphie que la naissance du premier bébé Tesla au monde a eu lieu. Un fait divers, repéré par le Philadelphia Inquirer, qui a de quoi redonner foi en la technologie pour des trajets en voiture. Tandis que Yiran et son mari Keating emmenaient leur fils Rafa à l’école maternelle, la mère a perdu les eaux.

Bloqué dans les embouteillages, le couple s’est retrouvé coincé dans la voiture, à vingt minutes de l’hôpital le plus proche. À mesure que les contractions s’intensifiaient, les parents ont fini par se rendre à l’évidence : ils n’arriveront pas à temps à la clinique. "Dois-je pousser ou dois-je tenir ?", répétait Yiran. "Et puis merde, faisons-le", se souvient-elle pour le magazine People.

Un accouchement qui aurait été bien plus pénible si le mode de pilotage automatique n’avait pas été là. Il a en effet permis au mari de libérer sa main du volant pour tenir celle de sa femme en plein effort sur l’autre siège. "Elle me serrait la main si fort que je pensais qu’elle allait la casser", raconte Keating Sherry. "Je lui disais : 'Yiran, concentre-toi sur ta respiration.' C’était aussi un conseil pour moi-même. J’étais sous le coup de l’adrénaline."

Yiran a finalement réussi à mettre au monde leur petite fille juste avant d’arriver enfin à l’hôpital. Les infirmières ont même coupé le cordon ombilical du nourrisson sur le siège avant du véhicule. Une naissance hors du commun qui a rapidement fait le tour des hospitaliers, qui ont aussitôt surnommé le nouveau-né "bébé Tesla".

Une idée qui a également traversé l’esprit des parents, qui racontent avoir hésité à baptiser leur petite fille Tess en hommage au constructeur automobile. Une blague qu’ils ont préféré ne pas imposer à leur petite, qu’ils ont finalement appelée Maeve Lily. Une hésitation sur son prénom qu’elle pourra s’amuser à raconter plus tard pour épater la galerie.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur techno :