Crédits : Youtube / Dr DisRespect

Dr Disrespect a disparu de Twitch et personne ne sait pourquoi

La chaîne Twitch du streamer a été supprimée par Twitch, qui n'a donné aucune explication, ni même au premier intéressé.

Ce n'est pas le plus consensuel des streamers gaming, mais c'est certainement l'un des plus suivis, tant pour son originalité que son agilité sur les FPS. En novembre 2019, l'Américain Guy "Dr DisRespect" Beahm affichait l'une des plus grandes popularité sur Twitch, avec plus de 4 500 000 followers, selon le site TwitchTracker. Il est régulièrement dans le top 10 des streamers les plus regardés au monde, dépassant facilement les 30 000 viewers en simultanée.

Connu pour son personnage aux traits largement exagérés et sa grosse moustache, il n'avait pourtant jamais eu de véritable problème avec la plateforme de streaming, si ce n'est pour un bannissement temporaire des suites d'un stream en direct des... toilettes publiques du Los Angeles Convention Center, lors de l'E3.

Publicité

Dr DisRespect, également célèbre pour son côté borderline, avait signé un contrat d'exclusivité de deux ans avec la plateforme pour une somme "qui change une vie". Pourtant, aujourd'hui, Dr DisRespect a disparu de Twitch. Sa chaîne a été supprimée soudainement, ses abonnés commencent à être remboursés de leurs subs et ses emotes se sont également évanouies. Mais que se passe-t-il ?

Aucune explication claire n'a été fournie

Aucune explication n'a pour l'instant été apportée par Twitch ou sa maison-mère, Amazon. Le streamer s'est en revanche exprimé dans un tweet laconique et un brin cryptique : 

Publicité

"Twitch ne m'a apporté aucune raison particulière à la suite de leur décision... Ferme poignée de main envers tous mes soutiens pendant ces temps difficiles."

Les sites The Verge et Kotaku, qui ont essayé de contacter Twitch pour en savoir plus, ont obtenu la même réponse :

"Selon notre processus, nous prenons les décisions appropriées lorsque nous avons des preuves qu'un streamer a agi en violation des conditions et services de notre communauté. Cela s'applique à tous les streamers, quels que soient leur statut ou notoriété dans la communauté."

Publicité

Depuis la semaine dernière, Twitch réaffirme et durcit sa politique de bannissement vis-à-vis des streamers accusés de harcèlement ou d'agressions sexuelles. La plateforme est en effet sous le feu des projecteurs, suite à la prise de paroles de femmes ayant dénoncé des comportements au mieux inappropriés, au pire illégaux. Un communiqué, paru le 24 juin, a annoncé des mesures immédiates et certaines têtes d'affiche de la plateforme se sont vues fermer leurs comptes.

"Nous examinons chacun des cas portés à notre connaissance dans les meilleurs délais, tout en effectuant les vérifications nécessaires", explique Twitch dans son communiqué. "Nous traitons en priorité les cas les plus graves et nous allons commencer à bannir certains comptes de manière permanente."

Existe-t-il une corrélation entre le cas de Dr Disrespect et la vague d'indignation qui soulève actuellement le petit monde de Twitch ? Impossible, pour le moment, de l'affirmer.

Publicité

Par Victoria Beurnez, publié le 29/06/2020